J’ai essayé la BMW M4 Cab Pack Compétition

Vous savez que je suis toujours prêt à me sacrifier pour partager de bons moments avec vous, après J’ai essayé le X4 M40iet J’ai essayé la BMW M240i je vous propose un troisième épisode toujours à base de gros moteur essence.

Il se déroule à bord d’une magnifique M4 cabriolet Pack Compétition quasi neuve prêtée par BMW Vélizy dans le 78 (Merci Pedro :coucou: )

Image

A l’arrêt la configuration parait presque discrète mais tout change quand le moteur démarre, j’y reviendrais plus tard. Carrosserie Mineralweiss, une sorte de blanc nacré du plus bel effet, jantes 20 Pouces M666, intérieur en cuir Merino Sakhir Orange y compris sur une partie de la planche de bord et système audio Harman Kardon , bref une belle petite config sympathique à 110 000€.

Comme d’habitude commençons par faire le tour de la bête
Les lignes sont à mon sens harmonieuses surtout pour un cabriolet et y compris avec le toit en position fermé. Le pare-choc avant fait peur, la jupe arrière entoure 4 sorties d’échappement et la voiture est campée sur ses grosses roues de 20 pouces. Le constat est posé, on est plus en présence d’une super sportive que d’un Scénic familial, il va y avoir du sport !

Image

On enlève le toit ?
Pour mettre en avant le travail des designers de BMW il faut bien évidement décapoter avec le petit bouton présent entre les sièges. L’opération ne prend que quelques secondes et est réalisable même dans un parking sous-terrain, j’ai testé, rien n’a frotté au plafond :clown:

Image

La cinématique du mécanisme est impressionnante, tout cela monte, se plie en trois, descend puis fini par se cacher dans le coffre. Pendant l’opération j’ai eu l’impression d’être au volant d’un Transformers !

L’intérieur Sakhir Orange va très bien avec l’esprit de la voiture, surtout avec ces sièges dédiés à la version cabriolet avec le Logo M4 lumineux. Vous noterez au passage qu’ils sont chauffant au niveau de l’assise et du dos (j’ai essayé 3 minutes puis j’ai tout coupé, ça sert à rien d’avoir chaud aux fesses quand on est tout seul dans la voiture. Bon bref…) et au niveau de la nuque, ça par contre c’est bien agréable.

Image

Une fois décapotée la M4 Cab prend tout son sens et réveille tous vos sens.

Les spécificités de la M4
Certes on retrouve toute l’ergonomie habituelle de BMW mais les ///M arborent quelques particularités :

– La boite de vitesses DGK 7 rapports à double embrayage est commandée par un joystick différent de celui du reste de la gamme. Non seulement la forme est différente mais son utilisation également. Pour la marche arrière par exemple il faut aller en haut à gauche. Pour la marche avant il faut le basculer vers la droite. On s’y fait très vite par contre les manœuvres à très faible vitesse ne sont pas évidentes, quand on lâche le frein la voiture ne rampe pas comme avec une boite à convertisseur de couple et quand on touche la pédale elle bondit, c’est une question d’habitude.

Image

– Les commandes de réglage de suspension / moteur / direction sont gérées indépendamment par 3 boutons et vous pouvez enregistrer vos combinaisons préférées sur les boutons M1 et M2 du volant, ça c’est top top pour par exemple avoir une bonne réponse à l’accélérateur mais une suspension en mode confort. Vu la consommation de l’engin BMW a dû changer le nom du mode ‘Eco Pro’ en ‘Efficient’, c’est plus cohérent.

– Les compteurs sont également spécifiques, on y retrouve ce qui manque un peu sur le reste de la gamme Série 4 et dans une présentation plus moderne mais on est loin du Virtual Cockpit de chez Audi. C’est du classique. Par contre le HUD est configurable en mode ///M :

Image

Image

– Les rétroviseurs, mythiques depuis l’apparition des rétros double branches sur les M3 d’il y a deux décennies, BMW a repris le même principe mais seul le bras du bas est utilisé, c’est bien pensé. Par rapport à un X4 la visibilité est très réduite mais le détecteur d’angle mort fait le boulot à votre place et avec une M4 on regarde plus devant que derrière.

Image

Lunettes de soleil, Moteur et c’est parti pour un tour
Bon cette fois on y va. Pied sur le frein, j’appui sur le petit bouton rond Start. Le 6 cylindres bi-turbo de 450cv se réveille, petit coup de gaz automatique, le bruit est déjà énorme :Rouge:

Image

Pendant que le moteur chauffe je fais connaissance avec la voiture en roulant tranquillement, la direction est hyper précise et relativement ferme.
La suspension en mode confort ne porte pas très très bien son nom, c’est plutôt ferme et grâce aux jantes en 20 pouces vous pourrez détecter avec les yeux fermés chaque petit caillou sur la route. Pratique ! J’exagère un peu mais c’est bien ferme surtout quand on roule doucement en ville par exemple. Inutile de vous parler du mode Sport, c’est un kart encore plus ferme mais encore plus précis.

Image

Ça y est le moteur est chaud, première accélération pied au plancher, excusez moi mais « Oh putain qu’est ce que c’est bon ! » sur les 3 premiers rapports ça pousse très fort mais on sent que la transmission arrière a du mal à passer les 450 poneys sur la route. L’anti-patinage fait le job et en ligne droite la voiture ne bouge pas trop latéralement. Les 4eme et 5eme vitesses sont les plus impressionnantes, l’aiguille du compter s’affole vite vite vite ! :Rouge:

Image

Quand le volant est braqué, même légèrement et bien que la route soit sèche il faut y aller plus doucement avec la pédale de droite, l’arrière à tendance à glisser plutôt facilement, c’est ce qui fait tout le charme de cette voiture. Il faut un minimum de cerveau pour coordonner les mains et les pieds si vous voulez rester sur la route. Attention aux petits virages ou sorties de rond point, il ne faut pas y aller comme un sauvage mais ca passe quand même fort.

Image

Je n’ai pas essayé le mode M2 avec les aides à la conduite désactivées, je suis encore un peu timide et je voudrais la rendre en un seul morceau.

Le freinage est très très efficace, mais il faut taper fort sur la pédale. Personnellement j’aurais préféré un peu plus de mordant en début de freinage. Ces propos sont à nuancer car bien que n’ayant que 5000 km cette voiture a un usage un peu particulier et les freins sont surement souvent fortement sollicités. Bon ça freine fort faut pas exagérer.
Edit : Une fois les freins chauds ca fonctionne mieux, le mordant revient :Top:

Image

L’échappement fait un très beau son, bien grave en mode Efficient, presque utilisable au quotidien sans « trop » se faire remarquer. En mode Sport ou Sport + les clapets sont ouverts, le bruit est nettement plus fort, ça pétarade Glurp Glurp Glurp à chaque lever de pied et ça claque sévèrement au passage de vitesses à pleine charge.

Dans ce mode Sport la voiture n’est pas discrète du tout du tout, la M4 Cab est même vraiment bruyante, mais quel pied, quelle sonorité ! Vous ne ferez pas 200m sans vous faire remarquer et sans que les piétons ou autres conducteurs ne se retournent.

Puisque le toit est sagement rangé dans le coffre vos oreilles profitent en direct de la musique de 4 sorties, un vrai Kif je vous dis !

Image

 

La BMW M4 Cab en famille ça donne quoi ?
Les essayeurs parlent peu de l’habitabilité et des voyages en famille lors des essais donc j’ai embarqué ma petite famille pour un essai en condition réelles.

Image

Je mesure 1,86m et avec le siège baissé au plus bas j’ai pas loin de 10cm de garde au toit donc c’est largement bon. Par contre j’ai un peu les yeux au niveau du pare-soleil. Le pare brise est pas mal incliné. Derrière moi ma fille de 11 ans avait suffisamment de place, sans plus mais elle affirme pouvoir faire de longs voyages comme cela. Mon fils de 8 ans était tout excité par la ballade type Space Mountain avec la tête au grand air, d’après lui les voyages passeraient bien plus vite dans cette voiture :D

Image

Je ne vais pas vous parler de la boite à gants du coffre, le toit rentre dedans, c’est déja un miracle.

Image

Les dossiers des sièges avant basculent bien (manuellement), l’accessibilité aux places arrières n’est pas trop compliquée. Evitez quand même d’y installer mémé elle aurait du mal à ressortir :old: Idem pour la 5eme place, elle n’existe pas, impossible même pour un petit trajet, c’est une stricte 4 places.

Ce consomme ? Oh non, à peine :clown: 
Cela ne sera en rien représentatif mais sur mon essai de 2 jours voila ce que j’ai constaté, en ville les 20L/100 sont vite dépassés sur la route la conso moyenne baisse vite, j’ai tournée entre 15 et 16 litres environ. Voir 10 litre sur 20km de nationale à 90/110. On est loin des 10 litres annoncés par le catalogue BMW mais ce n’est pas non plus si monstrueux que cela et chaque centilitre de SP 98 procure assez de plaisir pour que l’on oublie (un peu) le prix à la pompe.

Image

Les point à améliorer :
– La suspension un peu trop ferme à mon gout en mode Confort
– Le pédalier en plastoque sur une M à + 100 K€, non mais allo Mr BMW !
– La clé pas terrible identique à une Série 1 Lounge
– La boite DKG un poil brutale à basse vitesse et lors des manoeuvres
– Les ailes arrières mériteraient d’être un peu plus large, comme sur le M3

Les points positifs :
– Le moteur, le moteur, le moteur !
– L’échappement qui gronde, crie, clac, explose
– La boite en conduite sportive
– La motricité finalement très bonne vu la puissance à passer sur 2 roues
– Le look et l’image plutôt flatteuse que renvoie la voiture
– L’intérieur cuir / carbon très qualitatif, à condition de cocher toutes les options

Après 48h au volant de cette M4 il est temps de la rendre à Mr BMW
En conclusion vous vous en doutez j’ai beaucoup apprécié cette voiture, toutes les excuses sont bonnes pour aller faire un tour et prendre son volant. Le moteur est monstrueux, le son magique et on peut y monter à 4 personnes. Surement trop ferme pour moi mais je serais prêt à faire des concessions pour pouvoir la garer dans mon garage :D

J’aime quand les possibilités de la voiture dépassent celle du conducteur, sinon je m’embête. Avec cette M4 et moi à son volant on est clairement dans cette configuration et ça c’est du pure plaisir !

Merci à BMW Paris Vélizy pour le prêt du bolide pendant 2 jours :Top:

Thomas

Essai BMW M4 Cab, voir les photos bonus et vidéos …

Auteur: Thomas

Passionné d'automobile et de nouvelles technologies j’anime et administre ce blog et son forum qui réunissent plus de 10 000 membres utilisateurs de BMW. Rejoignez nous vite !

Partager cet article sur :