Voiture autonome et sécurité routière

Tout ce qui est lié à l'auto, actu, code de la route, radars ...
Avatar du membre
mrj
Membre bavard
Membre bavard
Messages : 745
Enregistré le : 16 févr. 2016 07:43
Voiture : BMW 430d gran coupé (F36) Xdrive
Localisation : Alpes-Maritimes

Voiture autonome et sécurité routière

Message par mrj » 20 mars 2018 15:16

Tandis que la fièvre de l'autonomie s'empare de l'industrie automobile, les expérimentations en conditions réelles ne sont-elles pas encore prématurées ?
Voici un nouvel accident tragique qui vient rappeler qu'on ne peut pas faire une confiance aveugle à un robot, mais aussi que l'être humain sensé conserver le contrôle du véhicule n'assure plus sa fonction s'il est incité à se reposer sur l'automatisme.
(Plus anecdotiques, je lisais dernièrement sur ce forum des cas de freinage d'urgence intempestifs et d'autres imperfections plus ou moins dangereuses ou susceptibles de causer des carambolages).

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/mon ... smsnnews11
--- Marc. 430d GC Xdrive / R1200RS

En ligne
Avatar du membre
full-nours
Membre bavard
Membre bavard
Messages : 910
Enregistré le : 16 nov. 2014 22:23
Voiture : G31 30xD
Localisation : IDF

Re: Voiture autonome et sécurité routière

Message par full-nours » 20 mars 2018 15:25

si ça n'était pas aussi tragique, on pourrait se demander si la voiture autonome n'est pas la solution pour luter contre les piétons qui traversent en dehors des clous :oops:

En ligne
Avatar du membre
klawal
Equipe de modération
Equipe de modération
Messages : 11147
Enregistré le : 16 janv. 2009 00:00
Voiture : X5 30d F15,...

Re: Voiture autonome et sécurité routière

Message par klawal » 20 mars 2018 16:03

Il faut éviter de conclure à la hâte avant de connaitre tout les éléments de l'enquête.

Malheureusement, les lois de la physique sont ce qu'elles sont, et un cycliste qui tombe devant une roue est impossible à éviter, par un humain ou un robot...

Certains accidents ne sont pas évitable, malheureusement.

Evitons d'accuser prématurément une défaillance du système, et des morts par accidents, il en persistera toujours, ne serait ce par suicide le piéton qui se jette sous les roues....

;)

Avatar du membre
alanbike
Membre actif
Membre actif
Messages : 311
Enregistré le : 04 nov. 2017 14:30
Voiture : BMW 118da Msport 2016
Localisation : dept 18 mais a côté du 58

Re: Voiture autonome et sécurité routière

Message par alanbike » 20 mars 2018 16:33

Tout a fait d'accord ! :Top:
BMW 118da Msport F21 2016 , Lexus CT 200h 2012 , Corvette C5 2001, Vitara 1996

En ligne
Avatar du membre
Klerette
Membre actif
Membre actif
Messages : 453
Enregistré le : 06 nov. 2016 01:01
Voiture : 430i xD GC '18 | X5 35i '18 | 218i AT '17

Re: Voiture autonome et sécurité routière

Message par Klerette » 27 mars 2018 22:17

Quand on voit la vidéo de l'accident, on comprend que le chauffeur même attentif n'aurait pas pu éviter l'accident. La femme sort brusquement de l'ombre sur une sorte de semi-autoroute. Le robot permet de raccourcir le temps de réaction, mais les lois de la physique sont telles qu'elles sont, il y aune distance de freinage, c'est juste mécanique...

ayo
Membre
Membre
Messages : 63
Enregistré le : 22 mars 2018 13:10
Voiture : BMW M140i xdrive

Re: Voiture autonome et sécurité routière

Message par ayo » 04 avr. 2018 16:03

En effet, je pense que même le meilleur pilote n'aurait pas pu éviter cet accident.

Par contre la question que je me pose toujours est plus d'un point de vue éthique :
imaginez une situation ou un piéton (par exemple) traverse au dernier moment devant un véhicule et que 2 solutions soient envisageables pour le conducteur (sachant que le coup de frein ne fera que réduire la vitesse à l'impact mais n'enpêchera en aucun cas la collision) :
- (i) heurter le piéton
- (ii) mettre un coup de volant pour aller dans le ravin du bord de route.

Dans le cas d'un conducteur "humain" la décision lui revient, et je pense que notre cerveau prendra par défaut la solution la moins risquée (bah ça dépend de la taille du ravin quand même), mais qu'en est-il d'une voiture autonome ? En d'autres termes, est-il raisonable de laisser ce genre de décision à un programme informatique, aussi performant puisse-t-il être ?
Et quid du jugement dans le cas ou la voiture aurait pris la décision de renverser le piéton, est-ce que l'on va devoir analyser les journaux systèmes pour voir quels paramètres ont été pris en compte pour arriver à cette décision (et par conséquent permettre de considérer ou non que c'était la seule et unique bonne décision), ou bien le conducteur devra plaider coupable car il aurait dû être maître de son véhicule quoi qu'il arrive ?

Tout ça pour dire que je pense que les problèmes techniques liés à cette technologie ne sont que la partie amusante du problème mais que la réelle problématique est plus d'ordre éthique...
Sans mentioner le fait que c'est quand même cool de conduire une bonne voiture, bon certes pour faire 1000kms pour aller en vacances, je veux bien avoir un pilote automatique mais pour le reste je préfère garder les commandes 8)

Répondre

Retourner vers « Discussions autour de l'automobile »