Nouveau systeme BMW iDrive v8-2021

« Personnalisable, intuitif, intelligent, proactif, haute résolution et orienté vers l’avenir » sont les mots utilisés par BMW pour nous présenter la nouvelle version 8 de son iDrive.

Voyons quelles sont les nouveautés, attention c’est un peu long mais je vous donne toutes informations du communiqué de presse :

La toute nouvelle version du système de commande et d’affichage BMW iDrive fait entrer la relation entre le conducteur et son véhicule dans une nouvelle ère numérique marquée par des propositions de plus en plus pertinentes sur un nombre croissant d’aspects du quotidien. La nouvelle génération du système d’exploitation embarqué signé BMW permet aux voitures qu’il équipe de jouer un rôle actif dans les interactions avec les passagers, devenant ainsi un partenaire numérique intelligent et proactif en toutes circonstances. Naît ainsi un dialogue naturel dont la finalité est d’adapter l’ensemble des fonctionnalités commandées par BMW iDrive aux besoins et aux préférences du conducteur en fonction de la situation, et ce avec une grande justesse.

Image

Au cœur de cette nouvelle expérience utilisateur se cache le tout nouveau système d’exploitation BMW OS 8, de nouvelles générations d’écrans, de commandes et de logiciels ainsi qu’un outil de traitement de données et de connectivité particulièrement puissant. Le nouveau système iDrive sera déployé progressivement sur l’ensemble des gammes de modèles, en commençant dès la fin de cette année par la BMW iX puis par la BMW i4.

Image

Approche conceptuelle et fonctionnement
Le modèle BMW iX entièrement électrique incarne un concept de Sports Activity Vehicle dont le développement s’est réalisé de l’intérieur vers l’extérieur. Il en va de même pour le nouveau système BMW iDrive, qui a été conçu intégralement à partir des retours d’expérience utilisateur. Ce sont les attentes des futurs passagers de la BMW iX qui ont guidé cette approche privilégiant une expérience couvrant tous les aspects d’un trajet et parlant aux cinq sens.

Les progrès réalisés en matière de conception numérique s’incarnent dans une interface utilisateur qui ne se contente pas de remplir son rôle fonctionnel, mais offre également un design très sobre et esthétique et néanmoins attaché aux détails. Cette approche artistique est à l’origine de trouvailles originales, avec une présentation graphique sur les écrans d’une grande précision, au pixel près. L’interaction entre le conducteur et la voiture devient ainsi un moment unique où la frontière entre analogique et numérique disparaît. Le langage des formes du design numérique répond à la perfection aux structures géométriques des éléments analogiques constituant le nouveau design BMW. C’est notamment le cas avec le design minimaliste aux lignes claires à l’intérieur comme à l’extérieur de la voiture, que l’on retrouve dans les formes épurées et le design sobre des éléments numériques du système BMW iDrive.

Parmi les éléments concrets qui constituent le nouveau système, la nouveauté la plus visible est le nouvel écran incurvé BMW Curved Display qui assure l’affichage à la fois des informations et des différents menus. Cet écran offre ainsi une interprétation innovante de l’orientation vers le conducteur typique de l’habitacle des modèles BMW. Le BMW Curved Display est en effet nettement orienté vers le conducteur pour améliorer l’ergonomie, permettant ainsi à ce dernier de disposer de commandes tactiles encore plus intuitives. Ce nouvel écran incurvé unique regroupe les fonctionnalités de l’ancien combiné d’instrumentation et de l’écran central.

Visant à assurer une transmission de l’information claire et sans redondance sur l’écran, le principe d’action, de localisation et d’information fait entrer la notion propre à BMW de l’orientation conducteur dans une nouvelle dimension. Un dispositif de préfiltrage permet de ne présenter au conducteur que les informations pertinentes dans une situation de conduite donnée et de les afficher à l’endroit où elles peuvent être vues et traitées aussi rapidement et facilement que possible.

Sur le BMW Curved Display, priorité a été donnée aux commandes vocales et tactiles dans le développement du nouveau système BMW iDrive. Le nombre de boutons et d’interrupteurs a ainsi été quasiment diminué de moitié. Dans le même temps, les pavés de commande dédiés aux fonctions de base utiles et fréquemment utilisées ont été maintenus à l’endroit où l’utilisateur s’attend à les trouver. Les instruments de la console centrale et du tableau de bord sont tous dotés d’un nouveau design minimaliste aux lignes épurées. Le célèbre contrôleur iDrive reste l’élément de commande principal de la console centrale. La commande tactile Touch Controller est quant à elle proposée avec une finition effet verre particulièrement élégante disponible en exclusivité pour les modèles BMW iX et entourée d’un cadran couleur bronze doré.

Enfin, l’assistant personnel intelligent BMW revisité joue le rôle d’un personnage numérique capable de dialoguer naturellement avec le conducteur et le passager avant, tout comme le ferait une véritable personne.

Image

Une interface utilisateur graphique
Le lancement du système BMW iDrive nouvelle génération coïncide avec l’introduction d’un nouveau design pour le nouveau système d’exploitation BMW OS 8. Graphismes impactants et agréables à l’œil, teintes modernes, textures et formes futuristes, éclairage lumineux et jeux de reflets créent un ensemble visuel marquant offrant une immersion inédite. Dans le même temps, l’interface utilisateur a été optimisée afin de présenter au conducteur en toute simplicité les informations les plus utiles en fonction de la situation, et ce d’une manière facile à appréhender pour lui.

L’afficheur placé au centre du champ de vision du conducteur fait forte impression notamment grâce à sa généreuse surface d’affichage et à ses formes épurées, ses effets de lumière dynamiques, mais aussi l’intensité et la modernité de ses associations de couleurs. Tous les écrans présentent une très haute résolution graphique de 200 ppp.

Les touches de fonctions placées sur le volant permettent de faire un choix simple et rapide parmi le grand nombre d’options d’affichage personnalisé proposées pour l’écran situé derrière le volant. La navigation parmi les fonctions s’effectue selon deux axes : une commande rotative permet de passer d’une fonction à l’autre dans une liste déroulante verticale, tandis que le passage d’un menu à un autre s’effectue sur le plan horizontal grâce aux touches dédiées. D’une simple pression du pouce et en quelques étapes simples, le conducteur peut choisir parmi trois schémas d’agencement des informations auxquels peuvent s’ajouter différents widgets en fonction de ses préférences personnelles ou de la situation de conduite. Baptisé « Drive », le premier agencement présente, au centre de l’écran, une zone d’affichage dynamique permettant d’afficher les informations de son choix. L’agencement « Focus » est conçu quant à lui pour les situations nécessitant une grande réactivité. Enfin, dans le schéma « Gallery », la zone dédiée aux informations de conduite est nettement restreinte afin d’offrir autant d’espace que possible aux widgets. Ces derniers permettent notamment d’afficher les données relatives à la source média en cours d’utilisation, un aperçu de l’itinéraire en cours ou encore des informations détaillées sur les interventions des systèmes d’aide à la conduite. Chacun de ces agencements dispose d’une charte graphique colorée qui lui est propre ainsi que d’animations en trois dimensions rendues encore plus réalistes grâce aux reflets lumineux, se distinguant ainsi encore plus nettement des deux autres.

Permettant d’avoir à tout instant un aperçu des informations les plus pertinentes, les widgets disposent d’une structure nettement définie et d’un nouvel agencement qui attirent immédiatement le regard au sein du vaste écran de contrôle du tableau de bord. Placés les uns à la suite des autres dans un carrousel ininterrompu sur l’écran d’accueil, ils offrent l’essentiel des informations sous forme d’image animée. Les fonctionnalités les plus fréquemment utilisées s’y affichent et peuvent ainsi être lancées à l’aide d’un simple contact tactile. Le conducteur peut sélectionner les widgets qui s’affichent sur l’écran d’accueil et paramétrer leur ordre d’apparition. Mais ces derniers peuvent aussi s’adapter à la situation de conduite, faisant appel à des animations fluides et dynamiques pour afficher plus ou moins d’informations en fonction des circonstances.

Revisité, le lecteur média constitue un des éléments visuels esthétiquement les plus réussis. Poursuivant toujours plus loin la démarche déjà entamée de retour à l’essentiel, il présente désormais un design simple et clair au charme presque magnétique. Un algorithme identifie les principales couleurs de la couverture de l’album en cours de lecture et propose un éclairage coloré dynamique assorti sur la surface d’affichage du lecteur.

Le système BMW iDrive fait naître une relation interpersonnelle et un dialogue naturel entre les passagers et la voiture.


Un dialogue naturel avec l’assistant personnel intelligent BMW
La nouvelle génération du système BMW iDrive voit augmenter la gamme de compétences de l’assistant personnel intelligent BMW. Afin de renforcer le lien personnel entre cet assistant numérique et les occupants du véhicule, les utilisateurs peuvent toujours donner au BMW Intelligent Personal Assistant un nom personnalisé, qui sert ensuite de commande vocale.

Dans le domaine de la communication interpersonnelle, un certain nombre d’informations sont transmises de manière non verbale. La nouvelle approche visuelle adoptée pour l’assistant fait appel à des sphères lumineuses de différentes tailles et de différents niveaux de luminosité, offrant ainsi davantage de possibilités et de formes d’expression. Cette mise en forme visuelle permet en outre de donner une incarnation concrète à l’assistant en fournissant au conducteur un élément sur lequel se concentrer et à partir duquel identifier différentes activités via des gestes prédéfinis.

Les designers se sont appuyés sur un cahier des charges approfondi et sur un catalogue d’évaluation pour sélectionner la forme visuelle de l’assistant à partir de plus d’une centaine de projets. Avenante, la forme choisie inspire la confiance et fait preuve du dynamisme requis pour exprimer différentes émotions et divers états d’esprit sans paroles comme une véritable personne.

L’assistant personnel intelligent BMW bénéficie également d’un élargissement du périmètre de ses fonctionnalités. Le volume de données sous-jacentes et d’informations sur lesquelles il s’appuie a été revu à la hausse, ce qui lui permet de gagner non seulement en intelligence, mais aussi d’adapter ses réactions au contexte. Il est ainsi capable de tenir compte de la situation au sein de la voiture et dans les environs lorsqu’il doit décider quand et comment il va communiquer avec les passagers.

Pour choisir où et comment il va apparaître, l’assistant personnel utilise les technologies discrètes et intuitives de la « shy tech ». Lorsqu’on prononce son nom, il fait son apparition avec une animation fluide et se montre sur tous les écrans sans pour autant dissimuler aucune des informations importantes. Le BMW Intelligent Personal Assistant est capable de distinguer qui lui adresse la parole et d’apparaître sur la portion d’écran la plus adaptée. Un widget dédié permet en outre d’accéder rapidement aux autres paramètres et suggestions de l’assistant.

Le BMW Intelligent Personal Assistant sera également en mesure de compléter sa panoplie de fonctionnalités et de formes d’expression au gré du développement continu du système BMW iDrive. Ces nouvelles caractéristiques seront importées régulièrement au sein du véhicule à l’aide du dispositif de mise à niveau logicielle à distance.

Image

Des possibilités de personnalisation accrues grâce au système BMW ID
En utilisant le nouveau système BMW iDrive, les clients bénéficient d’une variété d’options de personnalisation accrue grâce au système BMW ID. À l’avenir, il sera possible de stocker encore davantage de paramètres personnalisés sur le système et de les transférer entre plusieurs véhicules. Pour éviter que d’autres utilisateurs ne puissent accéder à des données personnelles, le système BMW ID peut être protégé par un code PIN ou par une clé dédiée.

Une fois le profil BMW ID chargé, le conducteur reçoit un message d’accueil personnalisé avec une image de profil personnalisée qui peut être téléchargée via l’application My BMW. L’activation du profil BMW ID s’effectue à l’aide de la clé dédiée ou en sélectionnant le profil ad hoc dans le véhicule ; la voiture adopte alors automatiquement les paramètres personnalisés correspondants.


Un accueil chaleureux de la part de la voiture : « Great Entrance Moments ».
« Great Entrance Moments : tel est le nom choisi pour décrire l’expérience qui attend le conducteur dès qu’il s’approche de son véhicule et jusqu’à ce qu’il entame son trajet. Cette routine d’accueil suit un certain nombre d’étapes orchestrées par la voiture afin d’enrichir le ressenti à l’arrivée dans la voiture et de la rendre encore plus inspirante, à l’instar du reste de l’expérience utilisateur.

Derrière cette routine se cache la technologie radio à bande ultralarge (UWB), qui permet à la voiture de localiser avec une grande précision la présence de la clé de contact ou d’un smartphone autorisé, de sorte que le véhicule est capable de détecter d’où le conducteur arrive et à quelle distance il se trouve avec une marge d’erreur de quelques centimètres. Dès que le conducteur se situe à moins de trois mètres, la voiture lance la routine d’accueil en signalant son éveil par un effet lumineux dynamique qui s’intensifie progressivement, faisant appel à son éclairage extérieur. L’habitacle bénéficie lui aussi d’un éclairage progressif, guidant le conducteur vers l’entrée du véhicule dont l’éclairage de seuil projette au sol devant la portière un tapis lumineux aux formes géométriques répondant aux éléments graphiques de l’interface utilisateur. Au même moment, les poignées des portières et du coffre s’éclairent afin de faciliter leur utilisation par le conducteur.

Dès que le conducteur se trouve à moins de 1,5 mètre de la voiture, cette dernière active le déverrouillage centralisé, qu’elle détecte la clé UWB ou un smartphone équipé de l’application BMW Digital Key Plus. Dès qu’une portière est ouverte, le système positionne les sièges et volant de façon à faciliter l’entrée dans le véhicule, tandis que le chauffage des sièges et du volant se lancent. Quant à l’écran incurvé BMW Curved Display, il est occupé sur toute sa surface par une animation de bienvenue signée BMW indiquant le démarrage de l’ensemble du système.

Le chargement des paramètres personnalisés du système BMW ID se lance alors et la connexion s’établit avec le smartphone du conducteur, alors même que celui-ci est à peine en train de s’installer. Si une conversation téléphonique est en cours, elle est automatiquement transférée vers le microphone et les haut-parleurs de la voiture. Pendant ce temps, l’écran de commande affiche une fenêtre d’accueil avec un message personnalisé ainsi que des suggestions et des informations utiles.

Le système BMW iDrive offre une assistance optimale au conducteur et fascine par son intelligence.

Image

Une expérience de conduite intégrale qui ravit les sens : « My Modes »
La nouvelle fonctionnalité « My Modes » offre au conducteur une expérience de conduite intégrale axée sur ses préférences personnelles, créant ainsi une atmosphère unique pour le conducteur comme pour les passagers. Les designers qui ont développé « My Modes » se sont attachés à prendre en compte une multitude d’éléments utiles pour la situation de conduite afin de maximiser la fonctionnalité et l’impact émotionnel pour l’expérience utilisateur selon les circonstances. Les différents modes de cette fonction sont conçus pour stimuler chacun des cinq sens, à commencer par la vue, l’ouïe et le toucher. Le choix parmi les modes disponibles s’effectue en toute simplicité à l’aide de la commande vocale ou bien via un bouton dédié placé sur la console centrale.

La version initiale de « My Modes » propose un réglage combinant jusqu’à dix paramètres différents au sein de la voiture, incluant les anciennes fonctions relatives aux modes de conduite, le contrôle de la force motrice et de la transmission, les caractéristiques de direction ou encore les paramètres du châssis. Plusieurs éléments indiquent quelle configuration a été choisie : une œuvre picturale conçue spécialement pour My Modes, le style et l’agencement des écrans ainsi que la teinte dominante de ces derniers, qui s’adaptent ainsi aux paramètres choisis tout comme l’éclairage d’ambiance.

Le changement entre chacune des configurations de « My Modes » s’accompagne d’une adaptation des éléments acoustiques de la voiture, à commencer par la signature sonore du moteur.

Pour son lancement, le nouveau système BMW iDrive est doté des modes « Efficient », « Sport » et « Personal ». De nouvelles configurations seront ajoutées plus tard dans le cadre du développement continu du système BMW iDrive, incluant notamment des modes moins axés autour du conducteur ou de la conduite à proprement parler. Des fonctionnalités complémentaires seront également ajoutées à chaque mode et les options de configuration des fonctions seront étendues. Ces améliorations seront intégrées aux véhicules à l’aide des mises à jour « over-the-air ».


Se repérer, se garer ou charger sa batterie avec BMW Maps
Avec l’arrivée du nouveau système d’exploitation BMW OS 8, les services numériques dédiés à la navigation, au stationnement ou à la recharge des batteries sont pleinement intégrés de manière intuitive dans le nouveau système BMW Maps basé sur le cloud. Les fonctionnalités intelligentes de BMW Maps ont également été complétées.

Image

Parmi toutes ces fonctionnalités, l’une des plus importantes est la navigation apprenante, ou « Learning Navigation », qui décrit la manière dont BMW Maps s’appuie sur les habitudes associées à chaque profil BMW ID pour compléter sa base de données et anticiper la prochaine destination que le conducteur est susceptible de choisir. Ce dernier s’épargne ainsi la nécessité d’entrer de nouveau sa destination à chaque trajet régulier, un gain de temps précieux notamment pour les trajets entre le domicile et le travail où l’on a malgré tout besoin d’être informé des éventuels embouteillages ou incidents le long de l’itinéraire. La liste des destinations ainsi enregistrée peut être consultée dans le véhicule ou sur l’application My BMW, et chaque enregistrement peut être supprimé si on le souhaite.

La carte du système de navigation propose trois types d’affichage différents : le premier est la vue « adaptative » (Adaptive) qui affiche les informations pertinentes tout au long de l’itinéraire en fonction de la situation de conduite et des habitudes du conducteur. La quantité d’informations affichée est plus réduite dans l’affichage « réduit » (Reduced), qui n’indique que les quatre catégories de points d’intérêt les plus fréquemment utilisées. Enfin, la vue « étendue » (Expanded) propose l’intégralité des informations disponibles, qu’il s’agisse des points d’intérêt, de l’état du trafic sur les routes adjacentes ou encore des places de stationnement disponibles en temps réel.

Image

Une climatisation automatique intelligente
Désormais, le système de commande de l’air conditionné sera intégré à l’écran incurvé BMW Curved Display : les passagers ne devraient en effet que rarement avoir besoin d’ajuster les réglages d’une climatisation entièrement automatique. Une amélioration rendue possible par l’intégration au sein d’un même système de commande intelligente de l’ensemble des fonctionnalités liées au réglage de la température ambiante et au confort des passagers. Chaque ajustement des réglages est enregistré par le système et associé au profil BMW ID en cours d’utilisation, évitant aux occupants du véhicule de devoir répéter les mêmes réglages.

Image

La configuration préenregistrée a été programmée à partir d’une évaluation réalisée sur plus de 440 millions de trajets effectués par nos clients sur toutes nos séries de modèles et dans toutes les régions du monde. Outre la puissance de la ventilation et la répartition de l’air, la climatisation intelligente assure aussi le réglage de la température du volant et des surfaces ainsi que le chauffage des sièges et la ventilation de l’habitacle afin d’offrir un confort thermique optimal aux passagers. Pour limiter autant que possible la consommation d’énergie du système d’air conditionné, la climatisation automatique prend également en compte d’autres facteurs, comme le nombre d’occupants présents à bord, leur emplacement ou encore l’intensité et la direction des rayons du soleil. Le système de commande de la climatisation automatique intelligente BMW constitue ainsi un modèle d’interconnexion par rapport aux autres systèmes de climatisation du secteur automobile.

La commande de l’air conditionné s’effectue de manière centralisée en spécifiant une température cible pour chaque zone de l’habitacle. En s’appuyant sur les paramètres utilisateurs personnalisés du menu relatif à l’air conditionné, la climatisation intelligente assure elle-même automatiquement la régulation et le fonctionnement des fonctionnalités disponibles. Il est également possible de recourir à la commande vocale pour faire part de ses souhaits directement : ainsi, si un passager dit simplement « J’ai froid aux pieds », le système augmente automatiquement la température dans la zone des pieds.

Image

Système d’exploitation BMW OS 8.
Le système d’exploitation BMW OS 8 est l’écosystème de données (ou « technology stack ») le plus puissant et le plus complet jamais créé par BMW. C’est lui qui forme la base de l’innovante huitième génération du système BMW iDrive. BMW Group assure le développement de cette unité centrale et plateforme d’intégration logicielle entièrement en interne sur Linux depuis 2013. Il importe pour l’entreprise de conserver un contrôle sur ses logiciels afin d’offrir un système stable, de qualité, pouvant être mis à jour et distinctif pour la marque. À l’heure du développement numérique accéléré, il ne suffit en effet plus de ne proposer des mises à niveau des outils numériques d’un modèle que tous les trois ans.

Image

Le lancement de la mise à niveau logicielle à distance fait désormais de la voiture une plateforme numérique à part entière, dès sa conception. Ainsi, lors du lancement d’un nouveau système d’exploitation BMW, le travail de développement est loin d’être terminé. Bien au contraire, la version disponible au lancement ne constitue que la base d’un développement continu qui se poursuit tout au long du cycle de vie du produit. L’intégration des interactions entre éléments logiciels et matériels, les possibilités techniques offertes par la mise à niveau à distance et l’agilité des processus de développement de l’entreprise sont autant de facteurs qui rendent cette dernière capable de proposer à ses clients de nouvelles fonctionnalités en quelques mois voire en quelques semaines.

Image

Toujours à jour : mise à niveau logicielle à distance.
Depuis le lancement du système d’exploitation BMW OS 7 en 2018, les conducteurs de modèles BMW sont en mesure de disposer d’un véhicule toujours équipé des toutes dernières versions logicielles grâce au dispositif de mise à niveau logicielle à distance (Remote Software Upgrade). Le nouveau système d’exploitation BMW OS 8 offre le même service avec des améliorations conséquentes. Ainsi, dans le cadre du système d’exploitation BMW OS 8, la mise à niveau logicielle à distance permettra également de procéder à des mises à jour particulièrement complexes et complètes dans des domaines comme les systèmes d’aide à la conduite ou l’automatisation partielle. Le système d’exploitation BMW OS 8 offrira également aux clients la possibilité de programmer l’installation d’une mise à niveau logicielle réalisée à distance.

Image

BMW Group est l’un des principaux acteurs du domaine des mises à niveau réalisées à distance. Dès 2020, c’est lui qui a assuré la campagne de mise à niveau la plus vaste de tous les constructeurs automobiles européens. Le groupe s’est fixé lui-même l’objectif de proposer d’ici la fin de l’année 2021 le parc d’automobiles pouvant réaliser une mise à jour à distance le plus vaste au monde. D’ici là, plus de 2,5 millions de modèles de la marque BMW seront compatibles avec le dispositif Remote Software Upgrade.

Image

BMW Digital Key Plus avec technologie à bande ultralarge
BMW est pionnier en matière d’utilisation d’un smartphone comme clé numérique du véhicule depuis 2018. Ainsi, le constructeur automobile premium a développé une nouvelle manière pratique et sécurisée de déverrouiller et de démarrer sa voiture en sans même avoir à sortir son Apple iPhone de sa poche. Baptisée BMW Digital Key Plus, la nouvelle version de cette clé numérique s’appuie sur la technologie à bande ultralarge (UWB) qui équipe déjà les voitures ainsi que notamment la puce U1 de l’iPhone.

La technologie UWB est une forme de radiofréquence numérique pour les applications à très large bande et à courte portée qui permet de procéder de façon hautement sécurisée à une géolocalisation extrêmement précise. Le lancement de la BMW Digital Key Plus aura lieu en parallèle de celui de la BMW iX 100% électrique.

Nombre et variété d’applications revus à la hausse : optimisation de l’intégration d’applications tierces.

Le système BMW iDrive nouvelle génération présente toute une série de nouvelles possibilités permettant aux clients d’intégrer leurs habitudes et leurs préférences au sein du système d’exploitation. La flexibilité accrue du système simplifie ainsi l’utilisation embarquée d’applications tierces et la rend plus intuitive. Le système d’exploitation BMW OS 8 assure toujours une pleine intégration d’Apple CarPlay et d’Android Auto, tandis que le nouveau système BMW iDrive permet d’intégrer plus pleinement les services Alibaba et Tencent pour les clients chinois.

.

About Admin

Thomas, passionné d'automobile et de nouvelles technologies, j’anime et administre ce blog et son forum qui réunissent plus de 15 000 membres passionnés de BMW. Rejoignez nous vite !

Similar Posts