Date du jour :15 juillet 2024

Essai BMW X1 2022, le meilleur SUV ?

Aujourd’hui j’essaye la toute nouvelle BMW X1 de troisième génération, la version 2022 au nom de code U11. Est-elle en mesure de dépasser les records des premiers X1 commercialisés en 2009 puis 2015 et vendus à hauteur de 2,7 millions d’exemplaires à travers le monde ?

L’essai se déroule sur deux jours entre Lyon et Annecy avec son magnifique lac, il parait le plus pure d’Europe, pour finir sur les hauteurs d’Aix les bains. Itinéraires parfaits pour tester notre BMW X1 en ville, sur autoroute, sur nationale et sur les petites routes de montagne plus belles les unes que les autres.

Habitabilité, comportement, consommation, points forts, points faibles, vous allez tout savoir sur le X1.

Image
BMW X1 2022 – Photos : Thomas pour Ma-BMW.com

Mais que reste-t-il au X3 ?

Visuellement nous sommes clairement en présence d’un « petit » X3, le X1 a grandi de 5 cm par rapport à la génération précédente et mesure maintenant 4,50m de long pour une largeur de 1,85m (+2,4cm) et une hauteur de 1,64m (+4,4cm). Le gabarit n’est pas si imposant que cela mais il a de la prestance et affirme son caractère de SUV avec sa grande calandre verticale et sa garde au sol de 205mm. Aviez-vous remarqué l’intégration des poignées de portes ?

Image
Image

En finition M Sport les parechocs avant et arrière ont un dessin très affirmé et sportif mais les échappements ont définitivement disparu. Uniformisation des pièces avec les versions électriques, réduction des coûts, tendance écolo ou amélioration de l’aérodynamique ? Sûrement un peu de tout cela. Il en est de même sur les autres finitions. Exit les sorties d’échappement, passons à autre chose.

Image

A l’avant les phares à LED offrent une double signature lumineuse et peuvent être équipés de l’option Adaptative Matrix LED pour plus de confort la nuit. A l’arrière les feux à trois dimensions sont larges et fluides avec une forme en L. Pas facile à rendre en photo, pour moi ils sont modernes et réussis.

Image

Les X1 essayés sont équipées de jantes 19 pouces avec des pneus en 245/45 qui sont plus à l’aise sur la route que sur les chemins de terre. J’ai cependant pu sortir des sentiers battus sans appréhension pour les jantes.

Image

Comme vous le voyez sur cette dernière photo, le capot bombé visible depuis le poste de conduite me rappel quelques belles sportives, c’est le moment de prendre le volant et d’aller voir si ce qu’il cache sera à la hauteur de ses ambitions.

La vie à bord du nouveau X1, facile ?

Commençons par le coffre qui est assez surprenant, dans le bon sens du terme avec son volume de 540 litres, soit 35 litres de plus que sur le X1 de 2015. En baissant les dossiers nous passons même à 1600 litres. Il est complété par un sous coffre assez large et relativement profond, pratique pour ranger quelques affaires et éviter que ce qui reste dans la voiture ne traine dans le coffre.

Vous devriez pouvoir partir en vacances en famille sans difficulté (mais un coffre de toute manière c’est toujours plein !). En option la banquette arrière peut coulisser sur 13 cm contre 310€.

Image
Coffre BMW X1 2022 – Photos : Thomas pour Ma-BMW.com
Image

A l’arrière les passagers bénéficient de l’empâtement allongé de 2cm. La banquette est taillée pour deux personnes, je mesure 1,86m, j’y suis correctement installé et il me reste un peu de place au niveau des genoux sans avoir avancé le siège conducteur. Je ne touche pas le toit, c’est un bon point pour vos amis ou grands ados. La place centrale est moins à la fête avec une assise plate et un tunnel au niveau des pieds. A réserver pour de petits trajets ou pour un enfant.

Image

A l’avant gauche, ma place préférée, le siège électrique se règle facilement, la position est bonne, l’assise ferme. Le dessin au niveau des épaules permet un bon maintien latérale entre virage. En passant côté passager une surprise vous attends, le réglage du siège n’est pas électrique et se fait avec de longues manettes. Peut-être un clin d’œil aux années 90 ? Ou une option à cocher ?

Image
Image

Si vous connaissez l’intérieur de la nouvelle Active Tourer vous ne serrez pas dépaysé. Seules les poignées sur les habillages de portes sont différentes. La zone de recharge par induction retient votre smartphone avec une barre escamotable. Globalement tout est bien fini, bien assemblé. Je suis toujours fan des coutures et des illuminations qui apportent un petit côté premium au tableau de bord.

Image
Image

Des équipements haut de gamme et sans bouton … ou presque

En montant dans le X1 nous retrouvons un très large écran incurvé comme sur le haut de gamme des i4 ou iX. Il est animé par le BMW OS version 8.0 et pilote une climatisation automatique 2 zones, la gestion des appels téléphoniques, le GPS, la musique et les réglages de la voiture.



Vous remarquerez que la molette iDrive a disparue, elle est remplacée par l’écran tactile et quelques boutons physiques sur la console centrale. Il faudra un temps d’adaptation, d’autant plus que l’écran est relativement loin, il faut avoir le bras tendu ou presque pour l’atteindre. Qui n’a pas utilisé l’ancienne molette iDrive pour zoomer sur la carte ou changer de musique sans avoir à bouger le bras ? La commande vocale est censée répondre à tout cela. Vous me direz ce que vous en pensez. C’est dans l’air du temps et BMW vient de s’associer avec Alexa pour les prochaines versions.

Image

Ceci dit l’écran est réactif et le menu relativement simple une fois que vous avez compris quelle fonction se cache derrière chaque icône. La plus utile est peut-être la navigation en réalité augmentée qui arrive directement de la BMW iX, aucune excuse pour se tromper de route. Il est également possible de personnaliser l’affichage derrière le volant avec au choix les informations GPS, la pochette de votre musique, la vitesse, l’assistance à la conduite ou encore la consommation moyenne.

Image
Image
Image

Trois configurations à l’essai

J’ai testé sur 450 km les 3 versions qui me semblaient être les plus intéressantes pour avoir un panorama quasi complet. Puisque les hybrides rechargeables ne sont pas encore sur la route mon choix s’est porté sur deux motorisations essence 3 et 4 cylindres, et une diesel 4 cylindres :

  • X1 xLine 23i xDrive 218ch
  • X1 M Sport 18d sDrive 150ch
  • X1 xLine 18i sDrive 136ch

Boîte auto 7 vitesses à double embrayage pour tout le monde. Le X1 n’est plus disponible en boîte mécanique, ce qui a laissé plus de liberté aux designers de la console centrale flottante.

Image

Au volant de la BMW X1 23i, la plus grosse motorisation.

Ce premier X1 essayé avec la finition xLine et le moteur 23i xDrive de 218ch est habillé d’un gris satiné qui tend vers le mat. Commercialisé sous le doux nom de « BMW Individual Frozen Pure Grey métallisé » pour la modique somme de 2500€. C’est très beau sur le xLine mais pour moi l’associer avec la finition M Sport sera encore plus réussi.

Autant le dire tout de suite, tout est relativement ferme, dans le bon sens du terme, et c’est bénéfique pour le toucher de route que j’ai trouvé assez précis sans être au niveau d’une sportive mais c’est normal ce n’est pas sa vocation. Pour tout vous dire je n’étais pas spécialement adepte du comportement de la précédente génération de X1 mais cette fois je dois dire que je suis agréablement surpris, nous retrouvons enfin des sensations BMW. Le comportement est cependant typé traction même sur cette version xDrive.

Image
Image

Notre X1 inspire confiance sur les petites routes de montagne sous la pluie y compris en haussant le rythme. L’équilibre du châssis est bon, la motricité xDrive n’est pas prise en défaut par les 218ch.

Les amortisseurs de série, donc sans l’option adaptative, sont excellents pour gommer les défauts de la route sans faire remonter de bruit dans l’habitacle. C’est peut-être le point technique le plus positif de la voiture. Les freins sont endurants même après une longue descente de col rapide. Rassurant avec les 1650Kg de cette version.

Les grands rétroviseurs latéraux procurent une bonne visibilité, la rétrovision centrale est par contre un peu moins bonne du fait de la petite vitre présente sur le hayon. La caméra de recul assure elle parfaitement son rôle.



Gros point positif, même sur des routes en très mauvais état il n’y a absolument aucun bruit de mobilier à l’intérieur ! Bravo.

A grande vitesse sur l’autoroute le X1 reste stable, même avec un peu de vent latéral vous n’aurez pas à vous battre avec le volant pendant votre trajet pour maintenir la trajectoire. L’assise assez haute permet de projeter le regard loin pour anticiper la conduite.

Image

Du côté des aides à la conduite justement, BMW propose 3 niveaux différents :

  • Le Drive Assist à 600€ dispose d’avertisseurs de collision, d’angle mort et de sortie de file.
  • Le Drive Assist Plus ajoute une action de la part de la voiture, au tarif de 800 €, vous aurez alors droit au régulateur adaptatif, au limiteur de vitesse et à l’assistant au maintien de voie, c’est surement le bon compromis.
  • Le drive Assist Pro, dernier niveau à 1950€ offre la conduite semi-automatique avec l’évitement de collision latérale, l’assistant d’intersection et la visualisation 3D du trafic dans le compteur.

Si vous faites souvent de l’autoroute je recommande au moins le Drive Assit Plus, les plus geeks d’entre vous pourrons même s’orienter vers le Drive Assit Pro.

Toujours sur autoroute, le confort est bon pour les longs trajets, je note juste qu’à 130km/h les rétroviseurs se font légèrement entendre à travers quelques bruits d’air tout comme les montants de pare-brise.

La consommation du 23i en conduite rapide, attention ce n’est pas une bonne référence, mais lors de notre trajet réalisé a 20% sur autoroute et a 80% sur des petites routes de montagne à un bon rythme la conso affichée est de 8,8 litres/100km. Avec une conduite plus souple il doit être possible d’approcher les 7l, voir moins si vous n’habitez pas en montagne et roulez avec le pied léger.

Image

Un regret ? J’ai passé un bon moment au volant de cette voiture mais la sonorité à l’échappement est absolument inexistante. Je ne demande pas une //M avec des Pop and Bang mais juste de quoi accompagner le bruit des montées en régime du moteur.

Pour finir sur cette version, notez que le réservoir de 47 litres peut être porté à 56L via une option à 55€ ( vérifiez si cela n’impacte pas le niveau de C02 et fait gonfler la facture) pour augmenter son rayon d’action.

Au volant du X1 18d M Sport

Je ne reviens pas sur toutes les caractéristiques du X1, communes avec le 23i ci-dessus, mais alors quels sont les points remarquables ?

Au premier regard c’est le design qui frappe. La configuration M Sport + calandre noire et peinture métallisée M Portimao Blau à 890€ lui donnent un sacré look. J’aime beaucoup mais c’est une question de goûts, et vous, qu’en pensez-vous ?

Image
BMW X1 M Sport 2022 – Photos : Thomas pour Ma-BMW.com
Image
Image

Une fois sur la route, le moteur 18d associé à la boîte automatique et a une transmission sDrive moins lourde (nous gagnons plus de 100 Kg vs le 23i xDrive) est une bonne surprise. A bas régime le couple est suffisant, inutile de le faire monter trop dans les tours. En conduite normale il est dans sa plage d’utilisation optimale et se montre relativement discret.

Image

En conduite engagée je trouve la voiture un peu moins équilibrée en répartition ou transfert des masses que la version xDrive, ici c’est l’avant qui décide, l’arrière qui suit. La boîte auto 7 vitesses est très réactive et les palettes au volant sont pratiques pour rétrograder en descente. Lors de mon essai dynamique, mi montagne mi autoroute a 130km/h la consommation s’est établie à 5,6 litres /100. C’est raisonnable.

Image

Et le X1 18i, suffisant en 3 cylindres ?

Pour conclure cette tournée d’essais j’ai réalisé un peu plus de 100 km avec la plus petite motorisation et la aussi c’est plutôt une bonne surprise, il sera un peu à la peine pour faire un chrono lors de la montée d’un col mais fait largement le boulot au quotidien ou sur autoroute. Il n’est pas sportif mais volontaire et même les reprises à 130 km/h ne lui font pas peur. La sonorité typique 3 cylindres n’est pas désagréable du tout, je me demande même si je ne la préfère pas à celle du grand frère 23i.

Image

J’en profite pour signaler que sur cette version blanche comme sur les autres la calandre peut être argent ou noire et s’ouvre ou se ferme automatiquement en fonction des besoins en refroidissement du moteur tout en améliorant l’aérodynamisme.

Image

Après quelques centaines de kilomètres derrière les volants de ces trois X1 voici en quelques lignes ce que j’en retiens :

Les points à améliorer :

  • Léger bruit d’air au niveau des rétroviseurs
  • Sonorité échappement du 23i trop discrète
  • Écran tactile un peu ‘loin’

Les points positifs :

  • Bonne filtration des bruits de roulement
  • Moteurs 18d et 18i volontaires
  • Très très bon amortissement
  • Boite de vitesses efficace
  • Technologie embarquée

Quel X1 choisir et à quel tarif ?

Bien sur il n’y a pas une réponse unique, le catalogue de BMW est suffisamment large pour que chacun concocte sa propre configuration, réfléchissez à vos besoins, vos envies, vos usages et créez le X1 qui vous ressemble. Vous pourrez alors opter soit pour un achat comptant entre 39 900 et 59 300 €, sans compter la belle réduction proposée par votre vendeur préféré, soit pour une LLD à partir de 490 € par mois sans apport.

Image

– Si vous souhaitez une configuration qui en jette, qui se montre et que vous assumez une couleur un peu flashy foncez sur un M Sport bleu avec une calandre noire, c’est ma configuration coup de cœur. Pour un peu plus de discrétion le gris mat ira très très bien également avec cette finition.

– A l’inverse si vous voulez vous faire plaisir avec une belle voiture tout en restant relativement discret, la finition de base ou même la xLine sont faites pour vous. Un xLine un peu foncé à l’extérieur avec un intérieur en cuir clair aurait ma préférence dans ce cas.

– Du côté des motorisations et devant la multitude de moteurs disponibles le choix n’est pas évident non plus. Avant l’essai j’aurais préconisé de prendre un 23i ou 23d pour être cohérent avec le gabarit du X1, mais après ces deux jours je dois dire que les 18d et 18i seront généralement suffisants, voir agréables grâce à la gestion de la boîte de vitesses. D’un autre côté, ces deux moteurs 18d et 18i feront certainement la majorité des ventes, peut être que de se démarquer serait une bonne idée pour la revente ?

En cas de doute et si le portefeuille le permet prenez le plus gros moteur et quelques options, vous n’aurez pas de regrets et moins de tentation de le changer d’ici quelques mois.

Pour aller encore plus loin et si vous avez la possibilité de recharger, les hybrides rechargeables 25e et 30e ou le iX1 100% électrique sont disponibles à la commande depuis le 28/09 pour une fabrication à partir de fin octobre 2022 et des livraisons dans les semaines qui suivent.

Derniers mots et ensuite je vous laisse la parole,

Ce nouvel X1 progresse sur de nombreux points par rapport à la génération précédente, plus qu’une évolution c’est vraiment une nouvelle voiture, comme d’habitude mon conseil est : «  Allez l’essayer ! « , faites-vous votre propre avis et partagez-le ici avec nous.

Et vous, quelle est votre configuration préférée ? Quel moteur aimeriez-vous ? Que pensez-vous des couleurs et options disponibles ? N’hésitez pas à me poser des questions, me demander des détails ou des photos.