Essai BMW Série 3 Hybride 330e

Dans le cadre de la Tournée #ELECTRIFYOU – Mes essais j’ai choisi d’essayer la nouvelle BMW 330e hybride rechargeable.

J’étais curieux de découvrir le comportement dans la voiture avec ce moteur essence aidé par le moteur électrique.

Image
Image

Me voila à Paris pour un essai en conditions réelles, c’est à dire en plein embouteillage… ne me demandez pas si elle pousse ou si le bruit est contenu à 130 km/h, je n’ai pas du dépasser 30 ou peut être 40km/h, ce sont les joies de la région !

J’ai choisi cette 330e en version Touring car je la trouve à la fois très pratique et surtout encore plus belle et racée que la berline. L’arrière est vraiment réussi surtout comme ici en blanc et M Sport.

A l’intérieur vous connaissez aussi bien que moi le niveau de finition BMW, c’est propre, bien ajusté et il n’y a presque pas de bruits de mobilier (j’ai dit presque) y compris dans le conditions difficiles des pavés Parisiens.

Sur la route

Départ en mode hybride, tout est automatique, la voiture gère le passage de l’électrique au thermique en douceur c’est quasi imperceptible. Seul le redémarrage du moteur se fait sentir via une petite secousse de couple latéral mais c’est léger.

Image

La voiture est réactive grâce au couple immédiat du moteur électrique et la batterie se recharge dès que l’on lâche la pédale d’accélérateur. Dans ce cas la le frein moteur n’est à mon sens pas assez prononcé, j’aurais aimé pouvoir conduire en grande majorité avec une seule pédale.

Je n’ai pas pu vérifier l’autonomie en full électrique car la batterie n’était chargée qu’avec une autonomie de 2km (étonnant pour un essai hybride rechargeable et alors que c’était le premier de la journée).

eDrive Zone !

J’ai découvert un truc, Dès que l’on rentre dans une zone de grande agglomération, matérialisée à l’écran du GPS par un trait bleu, la voiture passe automatiquement en mode électrique, c’est top ! Pas besoin d’y penser ou de toucher un bouton. Un fois sortie de la ville elle retourne en hybride. Voila une bonne solution pour rouler silencieusement en ville tout en ayant la possibilité de traverser la France facilement.

Image

Le coffre du Touring

Il est un peu moins grand que celui d’une Série 3 Essence ou Diesel, faute aux batteries, mais on parle ici de 3 ou 4 cm, contrairement au X3 hybride qui a une marche bien plus importante.

Les sièges se rabattent facilement avec un bouton mais le fond n’est pas plat du tout, le coffre est bien plus haut que la banquette rabattue. Encore une fois les batteries ne se font pas totalement oublier.

Image

En résumé, j’ai eu l’impression d’être au volant d’une voiture plus grosse qu’une Série 3, le capot est imposant, le touring est beau, l’intérieur est qualitatif, les jantes et les freins en jettent, le châssis est au top, bref la Série 3 monte encore en gamme. C’est clairement une très bonne voiture qui donne envie de rouler à son volant et d’enchaîner les kilomètres.

Petit coup de cœur pour les caméras avant , latérales ou arrière qui s’activent automatiquement et aident bien dans les passages serrés.

Si vous avez une prise de recharge chez vous ou au bureau elle est faite pour vous ! 

Image

Merci BMW France et Vélizy

.

About Admin

Thomas, passionné d'automobile et de nouvelles technologies, j’anime et administre ce blog et son forum qui réunissent plus de 15 000 membres passionnés de BMW. Rejoignez nous vite !

Similar Posts